Tout savoir sur le barrage de Malpasset dans la ville de Fréjus
chambres- pers -

Tout savoir sur le barrage de Malpasset dans la ville de Fréjus

Fréjus est une ville française qui se trouve précisément dans le département du Var. Lieu attirant chaque année de nombreux visiteurs, la ville de Fréjus est notamment célèbre pour avoir abrité l’un des barrages les plus connus de France : le barrage de Malpasset. Que savoir donc sur ce barrage d’époque ?

Construction et caractéristiques du Barrage de Malpasset

barrage de Malpasset, camping Fréjus

Construit en 1954, le barrage, aujourd’hui en ruine, était autrefois composé de barrages voûtes bâtit sur la vallée du Reyran. Il a été construit notamment dans le but d’alimenter la zone Fréjus/Saint-Raphaël (situé dans le Var) en eau. En effet, l’alimentation en eau dans la région a été toujours un véritable problème et ce barrage devait servir à remédier à la situation.

C’est en 1946 que l’étude de la construction du barrage et de la voûte à Malpasset a débuté. En 1950, le type d’ouvrage avait été déterminé et en 1954, la construction s’achevait. Une construction assurée par André Coyne, ingénieur des ponts et chaussées, et son bureau d’études. Le barrage faisait donc environ 222 mètres de longueur en crête, 12 mètres de largeur avec une épaisseur de la voûte de 6,82 mètres en pieds et 1,5 mètre en pieds. La profondeur quant à elle, variable par endroits était environ de 7 mètres.

Rupture du barrage de Malpasset

Cinq ans après la construction et les travaux du barrage de Malpasset, la région est le théâtre de nombreuses pluies diluviennes. Les précipitations sont alors si violentes avec près de 130 mm en 24 heures Très vite, le niveau d’eau monte rapidement dans le barrage. Il est alors nécessaire de faire baisser le niveau en essayant d’ouvrir la vanne d’évacuation. Le seul problème est qu’un peu plus avant, se trouve le chantier de construction d’un pont sur la vallée du Reyran située au-dessus de Sainte-Maxime et proche de Saint Raphaël.

Dans le but de préserver cet ouvrage, la vanne n’est donc ouverte que trop tard, le 2 décembre 1959 à 18 heures À 21 heures, à la même date, la rupture du barrage a lieu, ce qui a pour effet de déverser près de 50 millions de mètres cubes d’eau sur les habitants et enfants se trouvant en dessous des barrages. Il n’y a aucun moyen de prévenir les populations environnantes. Le drame a donc lieu à cette époque. Cette rupture fait près de 423 habitants morts et victimes, dont des enfants. De nombreuses infrastructures sont également détruites. Le barrage ainsi détruit, ne sera plus jamais reconstruit. De nombreux experts se sont par la suite dépêchés sur le terrain afin de déterminer la cause de cette catastrophe, de ce drame dont on n’oubliera pas les victimes.