Tout savoir sur la basilique Notre-Dame de la Victoire à Fréjus
chambres- pers -

Tout savoir sur la basilique Notre-Dame de la Victoire à Fréjus

Dans la région de Provence-Alpes-Côte d’Azur se trouve la commune de Fréjus, ville voisine de Saint-Raphael. Si Fréjus est doté d’un environnement riche et varié, la commune est aussi une ancienne cité médiévale, d’une chapelle et d’une cathédrale. Les monuments historiques qu’on y retrouve ne manquent pas de charme. La Basilique Notre-Dame de la Victoire est de ceux-là.

Histoire de la Basilique Notre-Dame de la Victoire à Fréjus

basilique notre dame de la victoire fréjus

C’est vers la fin du XIXe siècle que fut édifiée la Basilique. À cause de la proximité de la commune de Fréjus avec celle de Saint-Raphaël, la bâtisse est souvent appelée Notre-Dame de la Victoire de Saint-Raphaël.

L’histoire de Notre-Dame de la Victoire Saint-Raphaël débute lorsque aux environs de 1870, la ville connaît une expansion telle que l’église San-Rafeu se révèle trop petite pour tous les nouveaux fidèles. C’est ainsi que le curé de l’époque chargé des messes, L’Abbé Bernard qui officia de 1882 à 1890, décida de bâtir une nouvelle église. Il en confia la construction à un architecte du nom de Pierre Aublé. Ce Lyonnais d’origine, ancien camarade du Maire Félix Martin, s’inspira énormément du style byzantin mauresque, dont il était un grand amateur.

Le lieu catholique tient son nom d’une bataille navale éponyme, qui vit la victoire des chrétiens sur l’Empire ottoman, le 5 octobre 1571.

C’est à la fin du XIXe siècle qu’a lieu l’inauguration de l’église Notre-Dame et depuis 2004 elle a été élevée au rang de Basilique par le Vatican. Elle est ainsi la seconde basilique du diocèse Fréjus-Toulon, en plus de celle de Saint-Maximin.

Description de la Basilique Notre Dame de la Victoire à Fréjus

Cette Église catholique du Var est, comme nous l’avons précédemment évoqué, de style byzantin. C’est un style architectural dans lequel les arcades, les voûtes, la façade et les mosaïques sont particulièrement prisées. C’est de ce style que Pierre Aublé s’est inspiré.

C’est ainsi qu’il construit l’édifice Notre-Dame-de-la-Victoire Saint-Raphaël, presque entièrement en grès rose de l’Estérel et la dote d’un dôme comme on en trouve dans le style néo-byzantin. C’est d’ailleurs la paroisse de Sainte-Sophie à Istanbul qui a inspirée la construction du dôme. Le grès sont des roches formées de grains de sables solidement unis entre eux, il est utilisé pour la construction de lieux religieux (cathédrale, chapelle, paroisse). La décoration de cette bâtisse rappelle celle de la basilique Sainte-Sophie à Istanbul. Sur la façade de la basilique, on peut voir une représentation de l’archange Raphaël. Même les ouvertures de la nef sont inspirées du style mauresque. Dans les églises d’Occident, la nef est le lieu de prière pour les messes.

C’est à l’évidence un édifice de choix à visiter absolument dans le Var.